samedi 4 avril 2020

N°10-Station Orbitale du Silk me Back:En odeur de sainteté?


Photo: Philippe Dijardin-2020

On entend beaucoup parler en ce moment et pour cause 
des épisodes d’épidémie traversés précédemment…
La Peste, L’amour au temps du choléra, le Hussard sur le toit…
Camus, Garcia Marquez, , Giono sont entre autres convoqués sans oublier bien évidemment 
le lien incontournable avec la fête du 8 décembre qui chaque année depuis 1852 
remercie la Vierge de sa protection accordée à la ville lors de ces précédents épisodes épidémique …
Ce que l’on connait moins ce sont les circonstances pour le moins surprenantes 
dans lesquelles s’est déroulée la toute première Fête des Lumières.


Premier invité : Philippe Dujardin et un extrait de son texte
« LYON L’ALLUMÉE »
DE L’ILLUMINATION DU 8 DÉCEMBRE À LA FÊTE DES LUMIÈRES, 
AVATARS D’UN RITUEL URBAIN » 
édité dans l’ouvrage Le Destin des rituels, Ecole française de Rome, 2007.


Deuxième invité, Maxime Sermet, spécialisé en tourisme et valorisation du patrimoine.
 Nous travaillons ensemble à la valorisation de l’Usine Tase 
où nous vous emmènerons dans une prochaine Station Orbitale…
En attendant, petite escale en odeur de sainteté …
À la Basilique de Fourvière, Maxime Sermet a assisté à une bien étrange cérémonie 
la semaine dernière…
Reportage "JOUR 9" et sons à déguster tout de suite…


LE CHANT DES PRÊTRES
L'ORGUE ET SES NOTES PUISSANTES
 DISCOURS DE MONSEIGNEUR DUBOST
LA CROIX ET LA CHASSE AU MAUVAIS OEIL
PHOTOS JULIETTE

jeudi 2 avril 2020

N°9-Station Orbitale du Silk me Back: Vive la Techno!!!!


Aujourd’hui, plus qu’hier peut-être, nous pouvons effectivement remercier la techno, 
cette technologie que nous évoquions dans notre Station Orbitale 
consacrée aux fenêtres, ces fenêtres lumineuses qui ne sont pas, 
qui ne doivent pas n'être que des « écrans ».
Mais la route est longue et ponctuée d’usines à gaz et autres machines à vapeur 
pour parvenir à ces ordinateurs et smartphones sur lesquels 
nous nous penchons à longueur de journées.
C’est donc cette grande épopée que nous allons évoquer ce soir, 
épopée mise en musique, techno bien sûr, par Yvan Maurel aux platines, 
Yvan docteur en acoustique mais aussi parfois et entre autres, grand metteur en son 
avec son transformer acoustique de nos défilés Trans-Silking-Express à l’usine Tase. 


mardi 31 mars 2020

N°8-Station Orbitale du Silk me Back: Fenêtre sur...l'Italie (2°volet)

Vérone-Vénitie- Février 2020

Il y a deux jours nous avons donc inauguré notre cycle « Fenêtres sur… » 
qui s’ouvrira chaque semaine sur un des pays de la Route de la Soie,
 invitant nos correspondants à partager avec nous actualités, impressions, textes,
 recettes de cuisine...selon leurs désirs et leurs humeurs.
Première invitée, l’Italie donc, porte originelle de la soie en Europe et justement 

nous vous proposons aujourd’hui de revenir aux origines 
des liens soyeux qui nous unissent à elle…


Vous pouvez bien évidemment retrouver ce texte dans notre Collection Soyeuse et 
en attendant la prochaine Station Orbitale dans deux jours, 
on pense à vous,  prenez soin de vous !!!

dimanche 29 mars 2020

N°7-Station orbitale du Silk me Back: Fenêtre sur...l'Italie.

 La dernière fois, nous avons entrouvert une fenêtre sur l’Italie que nous ouvrons ce soir 
à pleines croisées…Pour cela, nous avons aujourd’hui deux invités :
Julie Morel et Silvano Voltolina.





Chanson interprétée par Julie Morel:
"La città vuotta"-Mina
Textes proposés par Silvano Voltolina:
Mariangela Gualtieri/ Giorgio Agamben/Antonio Gramsci
Images du spectacle de Silvano Voltolini
“Hadès - Sous la terre rien ne meurt”
crée lors du Festival Sponz/ Sotta Terra Fest 2019 
in Alta Irpinia
(Credits photo : Matteo Ragnetti).

vendredi 27 mars 2020

N°6-Station orbitale du Silk me Back: Fenêtres sur...


Ce soir nous nous retrouvons pour parler de … fenêtre, 
ce cadre devenu très présent dans nos quotidiens…
Pour cela, trois invités:

Bernard Pelosse et son poème "Fenêtre sur soi"
que vous pouvez retrouver dans l'article N comme Numérique
P199-Collection Soyeuse-N°3-Silk me Back Editions.


Claire Saint-Pierre et Laurence Henriquez,
et leur court-métrage: "Castello"
réalisé dans le cadre du Festival Cinemadamare-2019.


N’hésitez pas, vous aussi à nous envoyer ce que vous avez envie de partager sur contact@silkmeback.fr, 
on se retrouve dans deux jours le 29 Mars et en attendant, 
prenez soin de vous !!!

mercredi 25 mars 2020

N°5-Station Orbitale du Silk me Back-Premier invité.




 Aujourd’hui nous inaugurons l’espace invité de la Station Orbitale. 
Comme nous sommes libres d’y faire ce que nous voulons, 
il n’y a pas de récurrence fixe pour ouvrir cet espace… 
C’est un peu au petit bonheur la chance, au gré des envois qui nous sont faits. 
Thierry, depuis sa retraite annonéenne, a été le premier à nous envoyer ces extraits du journal d’une poétesse argentine qu’il affectionne particulièrement, Alejandra Pizarnik (*).
Il a ouvert ce journal au 25 mars 1961 et nous en offre trois extraits.
Thierry Véron Dentressangle est designer textile et pour mieux découvrir son approche, 
Claire Saint-Pierre lit ici le texte qu’elle a écrit sur son travail.

Hommage à Paul Celan. 

"Es ist nicht mehr" d'après un poème de Paul Celan (1920-1970). 
Vue de l'atelier, installation à Berlin /1999 - Thierry Véron. 
Une image d'une série de quatre - cibachromes édités par Max Schoendorff/URDLA en 1999-2000 
à l'occasion de l'exposition Photogravure - la photo comme estampe.


Vous pouvez retrouver cet article  
« T comme Tapis volants, véhicules créatifs entre patrimoine et expression contemporaine »,
dans le N°2 de notre Collection Soyeuse, p.173- Silk me Back Editions 2017. 

(*)  Alejandra Pizarnik  Journaux. 1959-1971, traduction d'Anne Picard, Paris, José Corti, 2010


N’hésitez pas, vous aussi à nous envoyer ce que vous avez envie de partager sur contact@silkmeback.fr, on se retrouve dans deux jours le 27 Mars et en attendant, 
prenez soin de vous !!!






lundi 23 mars 2020

N°4 Station Orbitale du Silk me Back: Boîte à outils de crise.



Boîte à outils : 
Ensemble de moyens et de méthodes tangibles ou symboliques permettant de réaliser un projet, de redresser une situation compliquée…
Nous avons chacun nos propres outils et pour compléter votre panoplie,
 nous vous offrons aujourd’hui ce texte écrit lors d’une résidence à Givors en 2017 et dont l’exposition-bilan s’appelait… « Boîte à outils de crise »…
Des écoles, des organismes de formation ou d’insertion avaient adopter ce texte, 
estimant que c’était un bon outil, justement !!!


Une spéciale dédicace à André Vincent, à toute son équipe.
On se retrouve dans deux jours, le 25 mars avec notre tout premier invité de la Station Orbitale…
Et en attendant, prenez soin de vous, on vous aime !!!

Ce texte figure dans le N°2 de la Collection Soyeuse, article C comme Croisée des chemins, crises et boîte à outils de crise-P74- Silk me Back Editions-2017